• Benjamin SCHMITT

Packshot bouteille - Gamme de Champagne Jean Philippe Bosser

Retour sur le projet de photographie commerciale pour la Maison de Champagne Jean-Philippe Bosser

La Maison Jean-Philippe Bosser est une Maison Champenoise installée à Hautvillers, elle produit et commercialise ses Champagnes depuis 1933.

Comme toute entreprise qui se transmet de génération en génération, elle sait s'adapter à une clientèle qui évolue. C'est pour cette raison qu'un renouvèlement du packaging a été décidé. C'est donc toute la gamme de vin qui a reçu une nouvelle coiffe et une nouvelle étiquette : Brut, Brut rosé, Demi-sec, Blanc de blancs, Millésime, Prestige et même le Ratafia.


Qui dit nouveaux designs, dit nouveaux visuels. Les flacons étant exposés sur une variété de supports (dépliants, boutiques en ligne, réseaux sociaux ...), il va de soi qu'ils doivent être mis à jour.


C'est pour cette raison que les bouteilles de la gamme sont passées une à une derrière mon reflex dans le studio photo avec pour contraintes :

- En fonction des supports le flacon devra présenter un reflet dans le sol ou non.

- La couleur des flacons devra être mise en valeur.

Il faudra également réaliser un montage de la gamme complète, le but pour les viticulteurs étant de présenter toute la gamme de vin en un clin d'œil.

Les bouteilles de la gamme sont passées une à une derrière mon reflex dans le studio photo


Côté studio


Réaliser des photographies de produits réfléchissants n'est pas simple. La nécessité d'éclairer les bouteilles par l'arrière (pour mettre le flacon en valeur) rend également la prise de vue plus complexe.

Réaliser des photographies de produits réfléchissants n'est pas simple

Il faut savoir que lorsque qu'un appareil photo reflex reçoit une trop grande quantité de lumière dans son capteur, au travers de l'objectif, il produira une image dégradée. Il est ébloui, de la même manière que lorsque vous regardez le soleil. C'est valable pour tout appareil photo, même celui de votre téléphone.

C'est exactement le même problème qui se pose ici, puisqu'il faut éclairer la bouteille par l'arrière. Toute la lumière qui va éclairer la bouteille, va aussi éclairer le capteur du boîtier. Et pour contrer tout ça, il faut créer ce que l'on appelle un masque qui va empêcher toute la lumière du flash monté sur la boîte à lumière de passer. C'est donc à cela que servent les feuilles découpées à la forme de la bouteille.



Sur les différentes rouleaux que vous voyez est disposé du papier calque, il sert à diffuser la lumière.


Si vous vous posez la question de ce que je peux bien faire plongé dans le noir à un moment de la vidéo, je pratique en fait le light painting, de la même manière que certaines images que l'on retrouve sur internet. Ici c'est pour éclairer les étiquettes les plus réfléchissantes sans avoir pour autant des reflets disgracieux.


Côté retouches


Une fois de plus, le maximum de travail étant réalisé lors de la prise de vue, les retouches numériques s'en retrouvent grandement simplifiées. Le plus gros de l'effort se concentre donc sur le détourage des produits en plus des ajustements courants : exposition, saturation, courbes

Touts les packshots auront été livrés au format JPEG et PNG. Le format PNG prenant en compte la transparence, l'implantation dans un catalogue avec un motif en fond, par exemple, sera simplifié. La bouteille étant détourée au préalable, l'image ne contiendra que le produit sans le fond.

Touts les packshots auront été livrés au format JPEG et PNG


Si vous aussi, vous avez un projet et que vous souhaitez faire appel à un photographe de produit, rendez-vous dans la section contact pour en discuter !